Rendons à César

J'ai assez critiqué Le Monde par le passé pour devoir reconnaître la qualité du dernier article de Mr Le Gendre sur Wikipedia. Sans être exempt d'erreurs (mineures) ou pêcher par des approximations ou raccourcis un peu rapide, c'est un bon article, bien équilibré et plutôt flatteur. Bravo !

J’ai assez critiqué Le Monde par le passé pour devoir reconnaître la qualité du dernier article de Mr Le Gendre sur Wikipedia. Sans être exempt d’erreurs (mineures) ou pêcher par des approximations ou raccourcis un peu rapide, c’est un bon article, bien équilibré et plutôt flatteur. Bravo !

Par les approximations, j’ai relevé « Attentive à cette concurrence, la présidente de la Wikimedia Foundation, une agronome de 39 ans, la Française Florence Devouard, a annoncé que bientôt certains articles, considérés comme sûrs, ne seront plus modifiables.« . En fait des wikipédiens ont relevé l’erreur pour moi et m’ont demandé de clarifier. J’ai donc écrit à Mr Le Gendre, qui m’a appelé hier soir.

Le sujet de la « protection en édition » ou « stabilisation » des articles revient régulièrement. Il est particulièrement difficile à envisager, car les wikipédiens ont tendance à estimer qu’un article ne sera jamais fini. Le savoir n’a pas un début ou une fin, n’est pas un cercle avec des limites infranchissables, mais au contraire est vivant, évolutif, organique. Le concept même de « stabilisation » d’un article est difficile à imaginer. Au cours du temps, on a vu se développer les « pro » (qui souhaitent la mise en place de versions stables) et les « cons » (qui considèrent Wikipédia comme un projet en cours, éternellement en cours…).

De nombreuses options ont été évoquées. Ainsi, en 2001, la création de Wikipédia n’était destinée qu’à être une version de brouillon de Nupédia (le projet encyclopédique démarré par Jimbo avant Wikipédia). Il est intéressant de consulter les mémoires de Larry Sanger à ce sujet, publiées sur Slashdot. Pendant plusieurs années, Jimbo fit de multiples tentatives pour effacer de la mémoire publique la participation essentielle de Larry à la création et au développement de Wikipédia. Néanmoins, les témoignages des wikipédiens de l’époque et les listes de discussions de l’époque montrent bien l’implication de Larry. Larry fut en quelque sorte le directeur exécutif de Nupedia, projet d’encyclopédie basée sur internet et sous license libre. Le projet Nupédia reposait sur un processus éditorial très classique, avec chaîne de production et validation, et contrôle de l’identité et de l’expertise des auteurs. Avec environ 25 articles validés début 2001, Jimbo et Larry ont commencé une réflexion sur l’avenir du projet et les moyens qui pourraient être utilisés pour booster la productivité. Il semble que Larry fut le premier à entendre parler des « wikis » et à proposer le concept à Jimbo. L’idée de Larry était la pré-production d’articles sur Wikipédia, articles qui pourraient ensuite passer par la moulinette de validation de Nupédia.

Wikipédia a très vite dépassé sa grande soeur, puisque des centaines d’articles furent créés dès les premières semaines. Pendant un certain temps, Larry, puis Maverick (Daniel Mayer) ont suggéré le transfert des articles de qualité dans Nupedia, ou dans un site d’hébergement d’articles « stables ». Ce qui ne s’est jamais vraiment fait. Des sites miroirs, recopiant la totalité du contenu se sont multipliés, mais ceux-ci ne proposent que le contenu de Wikipédia, sans aucun processus de validation ou même de contrôle de premier niveau. Un exemple connu d’un tel miroir est Answers.com. Plus récemment, le site Veropedia (anglais seulement) propose de travailler à « valider » ou au moins améliorer le contenu de Wikipédia.

Au final, le projet Nupedia fut un échec total (environ 80 articles produits en 2 ans), et fut abandonné en 2003. Plus personne ne semble suggérer la production d’un site séparé, hébergeant les articles stabilisés. Pourquoi ? Je suppute que les aspects de traffic y sont pour quelque chose.

En tous cas, le sujet de « validation » des articles de Wikipédia revient régulièrement sur le tapis. Pour la petite histoire, en discutant l’aspect qualité lors d’une conférence donnée à l’IUFM d’Auvergne il y a 1-2 mois, je mentionnais les bandeaux d’alertes (non neutre, manque de source, ébauche etc…), et… le système des « articles de qualité » (processus d’identification de BONS articles sur Wikipédia, par la communauté; articles identifiées en haut à droite des articles par une petite étoile dorée). On me demandait alors combien la wikipédia francophone (600 000 articles) comportait d’articles de qualité. En live, nous avons cherché la réponse.

Je cite :

Afin de permettre à nos lecteurs d’élargir leurs horizons de lecture, nous avons sélectionné parmi nos 638 545 articles 432 articles et 24 portails qui reflètent la diversité et la richesse de Wikipédia. Ces articles et portails sont reconnaissables grâce à la présence d’une étoile () dans le coin supérieur droit de la page.

432 articles de qualité sur 638 545 au total. Moi, je dis BRAVO !

Il parait évident que nous en avons un peu plus de 432, mais le système en place (technique et social) n’est pas approprié pour la sélection. Et puis surtout, la sélection d’articles n’est pas très fine, puisque par définition, les articles évoluent. Nous pouvons avoir le 15 mars un article excellent sur la culture de la Tunisie; mais à tout moment, un éditeur peut venir le vandaliser, ou tout simplement le modifier de telle sorte qu’il ne méritera plus son status d’article de qualité. Bref, la qualité ne doit pas identifier un article, mais une certaine version d’un article.

Un autre exemple, un autre effort, beaucoup plus avancé celui-ci; celui de l’équipe anglophone s’occupant de la sélection des articles publiés sur le DVD de Wikipedia. Quelques liens d’intérêt à explorer, montrant l’ampleur du travail à fournir:

Eté 2006, il fut même annoncé la sortie prochaine de fonctionnalités permettant de mettre en place un système de validation. Deux ans plus tard… les choses ont quand même bougées, avec la mise en place d’un portail Qualité, qui propose différentes pistes de travail.

Finalement, une fonctionnalité (petit nom de code, les FlaggedRevisions) a été développée et mise en place sur deux wikis de test. Voir l’annonce par Arria sur la liste francophone. Le concept est assez simple. Chaque version d’un article pourra être dans un status particulier, par exemple « brouillon » ou « non vandalisé » ou « bon article » ou « excellent article ». Sur le fond, nous disposons déjà depuis longtemps d’une fonctionnalité nous permettant de flagger une version comme « patrouillée » ou « non patrouillée ». Le résultat n’est pas directement visible par le lecteur, mais simplifie la tache des patrouilleurs, leur évitant de refaire le travail déjà fait par un autre wikipédien.

La nouvelle fonctionnalité ne permettra pas à un visiteur x de commenter l’article ou de noter l’article comme cela se fait de plus en plus couramment sur beaucoup de sites d’actualités. Par contre, elle permettra à certains éditeurs d’avoir l’autorité de flagger une version d’un article comme ayant un certain degré de qualité ou de validation. Selon cette technique, la version du 15 mars de l’article sur la culture de la tunisie peut être « de qualité », mais la version du 16 mars sera « non vérifiée ». L’idée étant de fournir un accès aisé, à tout moment, soit à la version courante, soit à la dernière version de meilleure qualité.

Maintenant, il reste trois grandes questions

Question 1: qui va être autorisé à modifier le flag d’un article ? Le passage d’une version « personne n’a vérifié cet article » à une version « il n’y a pas de vandalisme sur cette page » parait assez facile à gérer. A priori, n’importe quel éditeur présent sur Wikipédia depuis quelques semaines devrait se voir donner le statut permettant de flagger un article comme non vandalisé. A défaut, un sous groupe d’habitués. Par contre, faire passer un article à un status de « article de qualité » est une autre paire de manche. Je présume que la décision continuera à être prise collectivement sur une page de discussion.

Question 2: Quelle version sera visible par le grand public ? Certains souhaitent que soit affiché par défaut, la meilleure version d’un article, avec lien vers la version courante. D’autres souhaitent que la version courante, modifiable, soit la version visible par défaut, avec lien vers la « meilleure version ». Les deux ont des avantages et des défauts. En affichant la meilleure version, on risque de perturber la compréhension du lecteur qui veut devenir éditeur, et voit une version éditable différente de la version publiée. En affichant la moins bonne version, on perd en grande partie l’intérêt de la fonctionnalité. Quand on ajoute que chaque communauté linguistique pourra choisir quelle version afficher par défaut, les lecteurs multilingues risquent d’être très très perplexes. Je gage que les anglophones vont préférer la version « de qualité » par défaut, alors que les arabes vont choisir la version « courante » par défaut, tout simplement parce que les projets anglophones et arabophones sont à des niveaux très différents de développement.

Question 3: Quelle responsabilité légale pour le flaggeur ? les implications légales sont mystérieuses. Pour l’instant, la Foundation est responsable en tant qu’hébergeur. Les participants sont responsables de ce qu’ils écrivent. Si nous mettons en place une modalité permettant à un utilisateur de valider une version, il acquiert un nouveau degré de responsabilité éditoriale, et il devient responsable de la totalité du contenu de l’article en tant qu’agent du processus de validation. J’ignore ce que la justice en pensera, ce qui est certain est que l’avocat de la Foundation a fortement suggéré à toute l’équipe salariée ainsi qu’aux membres du conseil d’administration de ne JAMAIS flagger un article.

Conseil que je vais suivre….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Address
304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Work Hours
Monday to Friday: 7AM - 7PM
Weekend: 10AM - 5PM

Virtual personal assistant from Los Angeles supports companies with administrative tasks and handling of office organizational issues.