Gonflée

J’ai reçu le 22 Octobre un Montgolfier décerné par la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale dans la catégorie « Communication et Formation ».

J’imagine qu’un jour je serai listée sur cette page. Le Montgolfier est attribué à une personne, souvent un ingénieur, qui a créé une petite ou moyenne entreprise à partir d’un projet original, ou à un scientifique dont l’apport a été essentiel à la création de cette entreprise. Un honneur et j’en fut très émue.

Etonnante société… une histoire illustre… deux cent ans d’histoire… reconnue d’utilité publique dès 1824… récipiendaire de généreux dons aux cours des premières années, et aujourd’hui sans un sou.

Etonnante société, propriétaire de l’Hôtel de l’Industrie (qui a accueilli les prémices des grandes révolutions industrielles et des découvertes qui ont bouleversé les industries), qui aurait aujourd’hui bien besoin d’une bonne réfection, et qui doit faire l’objet de la convoitise de tous les restaurants situés alentours.

Etonnante société qui a choisi d’ouvrir un blog en 2007 pour partager son histoire… mais qui ne le met pratiquement jamais à jour.

La société a d’ailleurs tenté d’avoir un article sur Wikipedia, étant donné qu’elle est citée à plusieurs reprises dans les articles de ses membres fondateurs. Peine perdue, l’association n’est pas considérée comme notable et son article est supprimé.

Logique… « aujourd’hui, si l’on existe pas sur le net, on existe pas« .

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.