Le Monde, bienvenue dans les rangs de la presse poubelle ?

Titre un soupçon provocateur ? Pas plus que le récent billet d’un certain Mr Marmande, dans la colonne opinion du Monde du 31 janvier.

Le fait que l’on critique Wikipédia ne me gène pas, bien au contraire. Toute critique peut être constructive. On passe.

Cependant, j’avoue ne pas tout à fait comprendre la raison pour laquelle je me retrouve clouée au pilori par ce journaliste, à qui, il me semble, je n’ai jamais parlé, que cela soit de visu, par email, ou par téléphone.

Un article complètement consternant de mon point de vue, et du point de vue de nombreux internautes (79 réactions sur la version en ligne depuis la publication du billet il y a 24 heures).

Tout d’abord, un article tout simplement méchant, gratuitement. Le type d’article que l’on trouve dans la presse à scandale. Tellement décevant pour Le Monde, qui constitue pour beaucoup de français une référence en matière de sérieux, de factualité, de neutralité et d’intégrité.

L’article reprend une bonne partie d’un article de Mme Roussel sur Libération il y a 15 jours, sans toutefois mentionner sa source. Sur Wikipedia, nous ne sommes pas parfaits, mais nous citons nos sources et nous respectons le droit d’auteur.

Ensuite, des propos relevant de la diffamation. Pour ne citer que deux exemples, j’ai rejoint Wikipédia près de 4 ans avant (février 2002), et rejoint le conseil de Wikimedia Foundation plus de 1 an et demi (juin 2004) avant le dépot de bilan (novembre 2005) de la société pour laquelle je travaillais (et dont j’ai été licenciée pour motif de cessation d’activité en même temps que tous les autres employés).
Les comptes financiers de la Wikimedia Foundation sont publics, accessibles directement sur Internet et audités par une société d’audit indépendante. A ce sujet, contrairement à Mr Marmande payé pour sa prose, je suis bénévole, comme environ 99,99% des participants à Wikipedia.
Je passerais sur la discrimination relatives à mes origines.
Sur Wikipedia, nous ne sommes pas parfaits, mais nous ne laissons pas en ligne des informations erronées, ni des affirmations non sourcées, ni des insinuations diffamatoires volontairement.

Le contact avec l’auteur est difficile. Les coordonnées de Mr Marmande sur le site du Monde ne sont pas publiques. Il est donc difficile de le contacter. J’ajoute que Mr Marmande n’aurait pas eu de mal à me contacter pour vérifier les faits avant leur publication. Mon adresse email est publique sur tout internet, mon téléphone n’est pas sur liste rouge, ni mon adresse.
Sur Wikipedia, nous ne sommes pas parfaits, mais nous donnons aux gens la possibilité de nous contacter, par les nombreuses pages de discussion sur le wiki, sur les listes publiques de discussion, grâce à de multiples adresses emails privées pour plus de discrétion, avec un contact postal et téléphonique (par exemple, pour la Fondation) et même un designated agent.

Le droit de réponse est difficile, très difficile. Pour commenter un article du Monde, il faut s’abonner ! 6 euros par mois. Ou il faut écrire en accusé de réception. Il n’y a aucune garantie de réponse à un mail envoyé au service des lecteurs (je n’ai rien reçu).
Sur Wikipedia, nous ne sommes pas parfaits, mais vous pouvez nous contacter. Un bénévole vous répondra.

Plus perturbant encore, la réaction du Monde. Officiellement, il existe un médiateur (je cite le médiateur est chargé de veiller au respect des règles professionnelles et déontologiques par les journalistes du Monde). Certes. J’ai écris au médiateur, et je n’ai obtenu aucune réponse.
Sur Wikipedia, nous ne sommes pas parfaits, par contre nous avons une équipe chargée d’investiguer les abus.

Un éditeur a pris sur lui de téléphoner au Monde. La réponse fut « désolé Monsieur. Mr Marmande est responsable de ces écrits. Nous ne sommes pas concernés ».

Et bien si ! Un auteur est responsable de ses écrits en tant qu’auteur. Mais l’organe de publication a aussi une responsabilité d’éditeur. Le site internet a une responsabilité d’hébergeur. Si des propos diffamants sont imprimés sur un journal, le journal détient une certaine responsabilité et en cas de procés, il sera concerné aux côtés de l’auteur.

Sur Wikipedia, nous ne sommes pas parfaits, par contre nous sommes conscients de notre responsabilité d’hébergeur. La Foundation Wikimedia, que je préside, peut être assignée en justice pour des propos diffamatoires sur le site.

Au delà de l’aspect légal, il s’agit tout simplement de respect pour l’être humain, et de respect pour les lecteurs.

Au final, que dire. Sinon répéter ma consternation face à cet article. Plagiat, critiques mesquines, attaques personnelles gratuites, diffamation, non transparence, non respect des responsabilités en tant qu’éditeur. Dans Le Monde ??? Je suis tout simplement déçue.

La bonne nouvelle pour Mr Marmande est qu’il est entré au panthéon des personnalités célèbres sur Wikipedia. Bravo. Bien joué (Source: Marmande, trois (dixièmes de) secondes d’arrêt).

Pour citer un généreux wikipédien anonyme.

Un article neutre sur un personnage qui ne l’a pas été est le meilleur moyen d’illustrer le manque de dicernement dont a fait preuve ce personnage. C’est aussi un bon moyen de voir si dans deux ans un moteur de recherche pointera directement en premier lien vers sa page sur wikipedia ou pas. Rendez-vous dans deux ans

Florence Devouard
Présidente Wikimedia Foundation

Address
304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Work Hours
Monday to Friday: 7AM - 7PM
Weekend: 10AM - 5PM

Virtual personal assistant from Los Angeles supports companies with administrative tasks and handling of office organizational issues.