En 2013 et 2014, je suis investie dans un projet de création de contenus sous licences libres par les communautés africaines : Kumusha Takes Wiki.

 
 

Kumusha Takes Wiki (que l’on pourrait traduire assez librement par Kumusha prend Wiki) est un projet d’accompagnement de communautés africaines souhaitant décrire et partager des connaissances relatives à leur environnement de vie (campements, quartiers, villages, banlieues, centres-villes…). Le projet vise à faciliter la production et la mise à disposition de tous de contenus divers relatifs aux communautés (textes, images, vidéos, données géographiques…) sous licence libre.

Le projet utilise le journalisme citoyen pour collecter des informations significatives sur les caractéristiques géographiques, géologiques, climatiques, culturelles, patrimoniale, la faune et la flore ou sur les personnes remarquables d’une communauté donnée. Il vise à donner à chaque communauté une présence en ligne qui émane de la communauté elle-même. Les informations pourront être ajoutées dans Wikipedia, les autres projets Wikimedia ou les bases de données géographiques d’OpenStreetMap afin d’augmenter la compréhension du continent africain par chaque être humain sur notre planète (du villageois jusqu’à l’habitant de villes telles que New-York, Mumbai ou Milan). Ce projet vise à donner la voix aux communautés à travers toute l’Afrique, en leur donnant les moyens de partager leur propre histoire, et en leur offrant indirectement l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences.

Que veut dire Kumusha


Kumusha
 est un terme utilisé par les Shonas, un peuple d’Afrique australe, pour évoquer le lieu dont on vient (la maison).
Les Shonas parlent une langue bantoue, le shona. Ils sont surtout présents au Zimbabwe, mais également dans le sud du Mozambique, en Zambie et au Botswana.

Le nom du projet Kumusha Takes Wiki plutôt que Wiki Takes Kumusha (à l’image des projets Wiki Takes Your City) n’est pas une erreur ! Nous voulions souligner le besoin d’appropriation du projet par les Africains. Le projet ne doit pas être celui de Wikipédiens européens et nord-américains cherchant à collecter à tout prix du contenu africain pour l’ajouter à Wikipedia, mais doit plutôt viser à faciliter la création de contenus libres par les Africains, via la prise de conscience des bénéfices propres au partage de leurs efforts sur les projets Wikimedia.

Pour ce projet, nous avons estimé que le terme Kumusha était le plus approprié car il évoque le besoin pour les participants de créer leur propre espace de vie en ligne, d’éprouver de la fierté pour leur héritage culturel et communautaire ; il fait appel à leur besoin d’appartenance. Nous espérons qu’un lien se crée entre leur espace dans la vraie vie (Kumusha, leur maison) et leur espace en ligne (Wikipédia devenant une extension ou un miroir de leur Kumusha).

Contexte

Les communautés présentes en Afrique possèdent un véritable trésor en matière de connaissances orales et locales. Cette connaissance est fort peu collectée et enregistrée à des fins de conservation et de diffusion auprès des citoyens, et, pour bon nombre de raisons historiques, n’est pas intégrée aux conversations globales sur Internet.
L’Afrique est un continent très vaste et très varié, présentant une myriade de cultures et d’influences diverses. Les connaissances locales peuvent inclure – sans s’y limiter – récits oraux, poésie rituelle, histoires des quartiers, légendes, récits de vie, mythes, valeurs culturelles, transmises par les communicateurs traditionnels, poètes et w:fr:griots mais peuvent aussi s’exprimer sous formes diverses telles que musique et objets.

Les technologies numériques offrent un potentiel de démocratisation de la connaissance, donnant la possibilité à des groupes historiquement marginalisés de publier leurs propres perspectives et de voir leur histoire et leurs expériences contemporaines ajoutées à la banque globale de connaissance accessible sur internet. L’enregistrement et le partage de cette connaissance en ligne présente de multiples bénéfices pour de multiples cibles. La connaissance elle-même est à la fois un capital culturel et une source de fierté pour les membres de chaque communauté. En utilisant, à l’échelle locale, des plateformes universelles, le projet devrait aussi apporter une bien meilleure connaissance et compréhension de la diversité culturelle des habitants se partageant un territoire ou un pays ainsi qu’une remise en perspective de l’importance des histoires de chacun. Le continent recèle une telle richesse qu’il faudrait une vie entière à une équipe de chercheurs pour collecter une partie seulement de l’information que nous espérons pouvoir collecter via Kumusha Takes Wiki.

Crédits

Kumusha Takes Wiki a été conçu par Florence Devouard (France) et Isla Haddow-Flood (WikiAfrica à l’Africa Centre – Afrique du Sud) en 2013.
Le projet est soutenu financièrement en 2013-2014 par la Fondation Orange en Côte d’Ivoire et Ouganda.

Pour en savoir plus sur Kumusha