Qu’est-ce qu’un wiki de territoire ?

Publié le lundi 3 novembre 2008 par Florence Devouard

Un wiki de territoire, c’est un projet de site internet dont le contenu est créé par les habitants d’un territoire. Le wiki de territoire présente généralement deux facettes : “contenu” et “formation en faisant le pari que la collaboration sera plus riche que la juxtaposition (de blogs par exemple) au service de la visibilité d’un territoire sur Internet.

Il peut s’agir d’histoires de lieux, de personnes, d’entreprises, d’associations. Tranches de vie, chansons, annonces d’évènements, interviews, cartes postales, recettes de cuisine locale, balades, articles encyclopédiques, description d’un projet de quartier ou articles illustrant les multiples facettes du patrimoine local peuvent y trouver leur place. Un wiki territoire, c’est une envie d’écrire ensemble associant habitantes et habitants, journaux de quartiers, associations, artistes, bibliothécaires, enseignants, journalistes, bloggeurs, élus, et autres acteurs de la vie dans la cité … en croisant les médias et en reliant les publications les unes aux autres. Par un tel projet, les outils du multimédia et internet deviennent porteurs de lien social. Certains wiki territoires sont des initiatives issues d’habitants d’un territoire, d’autres sont des initiatives issues des collectivités locales.

Un wiki de territoire est un projet d’écriture qui contribue à l’estime de soi, à la reconnaissance des personnes, à la promotion d’une région. Un projet qui met en évidence la richesse et la diversité d’un territoire. Tous les projets de wiki de territoire témoignent d’une nouvelle étape du web public, celui qui prend en compte, fait appel et valorise la production de contenus par les habitants.


Qu’est ce qu’un wiki ?

Voir l’article sur les wikis et la proposition de formation “Découvrir et utiliser les wikis”


Quelques exemples de wiki de territoire

Plusieurs wiki de territoires se sont développés depuis 2005. Certains ont perduré, d’autres ont été complètement abandonnés. Parmi les projets actifs actuels, les trois suivants sont les plus remarquables : Wikibrest (démarré en janvier 2006), Wikimanche (démarré en mai 2007) et Picardia (démarré au printemps 2008). D’autres projets sont actuellement en cours de réflexion (Wiki-Anjou, Wiki Grenoble).

Ces projets n’ont pas tous les mêmes finalités. Wikimanche allie écriture encyclopédique, cultures et tradition, vie quotidienne et loisir dans le département de la Manche, tandis que Picardia souhaite faire le tour des connaissances relatives à la Picardie, alors que Wiki Brest semble d’avantage être un portail d’expression et de développement de réseau social. Pour Wiki-Brest, l’accent est mis sur le patrimoine et le vivre ensemble.

La démarche de collecte de l’information auprès des habitants est également différente : Si Wikibrest a adopté une démarche très ouverte, utilisant le wiki pour accompagner des activités d’animation territoriale orientées grand public, Picardia relève d’avantage du site vitrine, animé par un comité éditorial et contrôlé par des experts locaux. Wiki-Brest est davantage une collecte en proximité s’appuyant sur le réseau des acteurs locaux déjà  impliqués dans l’expression multimédia : radios et vidéos du mediablog coopératif, lieux d’accès publics du pays de Brest ou le lien social : journaux de quartiers, jardins partagés, conseils de quartier. Wikibrest organise aussi des “wiki-journées” (qui structurent des collectes thématiques), des wikicontoirs, des wiki balades etc…

Plusieurs wiki de territoires sont rapidemment décrit ci-dessous.

Tournefeuille

Tournefeuille semble être l’initiative la plus ancienne (janvier 2005), à l’origine portée par l’Espace culture multimédia. TourneWiki est un site interactif d’information sur Tournefeuille et ses habitants. Il s’agit d’un wiki dédié à une petite ville (20 000 habitants) du sud ouest (agglomération toulousaine), qui a subit une forte augmentation de sa population depuis 40 ans. La licence retenue est la GFDL. A l’automne 2008, le site semble abandonné.

- Site : tournewiki

Wiki brest

Wiki-brest un projet initié par la ville de Brest, le centre de ressources coopératif de l’accès public au pays de Brest et porté par un réseau d’acteurs et actrices du pays de Brest. La totalité du contenu est sous licence libre (la GFDL, licence identique à celle de Wikipédia). Le projet est animé par deux personnes (salariées), dont l’une est un contributeur de Wikipedia, et actuellement trésorier de l’association Wikimedia France. Le projet est accompagné de multiples initiatives locales, destinées à faire vivre le territoire et le projet.

Parti de rien, il a fallu un an de tâtonnements pour que le site se structure à partir de quelques centaines d’écrits collectés lors des wiki-journées. Le site est porté par le service démocratie locale et nouvelles technologies de la ville de Brest, il s’appuie sur le réseau des lieux d’accès publics du pays de Brest (“point d’accès publics à internet” des Papis Brestois et cybercommunes) dans une dynamique d’appropriation de l’expression multimédia. Et ce n’est qu’en l’an II du projet que les portails et les éfrits se multiplient. A l’automne 2008, le projet est actif et contient environ 2 000 pages et 5000 sons et images.

- Le site : Wikibrest
- Un dossier de presse
- Sur ce site, une note sur le projet écrite il y a quelques mois wikiBrest

Wiki Villeneuve le roi

Le projet relève de la création d’encyclopédie à l’échelle d’une ville. Démarré au printemps 2007. Chacun peut l’améliorer et ainsi contribuer à la base de connaissance sur la ville. A l’automne 2008, le projet semble pratiquement inactif.

- Site : Wiki Villeneuve le roi

Toulouse

L’objectif affiché de ce projet est d’être un annuaire libre et gratuit de Toulouse, de recenser les activités publiques et commerciales et de recenser de toutes les rues, places et monuments Le site a été démarré et maintenu uniquement par des bénévoles toulousains. Il semble abandonné depuis plusieurs mois.

- Site : wikitoulouse

Wikimanche

Wiki-Manche lancé au printemps 2007 bénéficie d’une plate-forme plus structurée que celle de WikiBrest, avec une association spécifique “Wikimanche” créée pour porter le projet. Elle regroupe les journalistes représentants des médias locaux (radios, TV et presse écrite), un membre du Conseil général, un de Manche numérique, les animateurs des EPN, et neuf modérateurs choisis parmi les internautes du département.

Le projet est un projet d’encyclopédie sur le département de la Manche. En 2007, l’encyclopédie collaborative Wikimanche a été récompensée par le jury du Forum RuraliTIC qui s’est tenu les 29-30 août au Centre des Congrés d’Aurillac.

A l’automne 2008, le projet est actif, il compte 2500 articles. Le contenu est sous licence libre GFDL 1.2. A noter, le projet originel avait choisi une licence non libre (Creative Commons By NC SA), incompatible avec celle de Wikipedia. Après quelques mois de fonctionnement, Wikimanche a choisi de changer de licence de publication et est passée à la GFDL.

Le mode de fonctionnement semble assez inspiré de celui de Wikipédia (il est probable que certains des animateurs soient des participants de Wikipedia) et les pages révèlent une certaine activité communautaire. L’édition anonyme est autorisée et très peu d’articles sont protégés en écriture.

- Le site de Wikimanche
- La charte de Wikimanche

Picardia

Il s’agit d’un projet d’encyclopédie régionale, porté depuis mars 2008 par la région Picardie. L’encyclopédie picarde propose un autre fonctionnement que celui de Wikibrest et Wikimanche, avec des dossiers commandés par la région à des experts qui assurent la publication d’un magazine avec un nouveau dossier thématique chaque mois (le sucre, le textile…), ceci à côté de la production de contenus par les internautes. L’encyclopédie picarde se présente sous la forme d’un magazine dont la une est renouvelée régulièrement.

Le site est porté par la région et financé par la Commission Européenne. Picardia est probablement l’initiative la plus “organisée” et financée. Comme tous les autres wiki de territoire préalablement cités, Picardia fonctionne sur la moteur de wiki MediaWiki. Par contre, elle est le seul projet à proposer une interface un peu travaillée (et non l’interface standard de MediaWiki) et l’ajout d’images satellites et de géolocalisation au sein des articles est un plus. Contrairement aux autres projets, ces articles ne sont pas proposés sous GFDL, mais sous une licence Creative Commons (Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l’Identique). Cette particularité fait que son contenu n’est pas compatible avec l’encyclopédie Wikipedia.

Une visite rapide sur le site permet de trouver un certain nombre d’articles très “travaillés”, souvent copiés de sites institutionnels. Par contre, le site révèle une activité pratiquement exclusivement de la part des modérateurs/animateurs officiels. A noter, un très grand nombre de pages et de modèles sont protégés en écriture (et donc non modifiables par le citoyen). Enfin, le site ne révèle aucune activité locale permettant de stimuler la production de contenu de la part du citoyen (pas de discussions, aucun accueil des nouveaux ici, pas de lancement de coucours etc…). Les discussions relatives à l’évolition du site tiennent probablement place en dehors du projet. Le site signale que des contributeurs réguliers et reconnus sont particulièrement mis en valeur. Le projet inclut des modérateurs ainsi que des référents-experts, mais ne semble pas avoir prévu d’animateur, rôle clé pour la réussite d’un projet wiki. En bref, 6 mois après son démarrage, le site, quoique ouvert à la participation citoyenne, ne semble pas avoir dépassé le statut de site plaquette. Affaire à suivre.

- Le site : Encyclopédie Picardie
- La page communauté
- La liste des utilisateurs enregistrés

Etouvie

Démarré très récemment par l’association Etouvie 2.0 (association loi 1901 constituée d’animateurs, de documentalistes et d’habitants du quartier).

- Le site : http://www.etouviewiki.org
- Plaquette de présentation : Etouvie


Facteurs de réussite

Un wiki territoire n’est pas si facile à réussir. Quand le site est lancé par des associatifs, il faut atteindre une notoriété suffisante, ne pas s’essoufler, et trouver les fonds nécessaires. Quand le site est lancé par une collectivité, il faut gérer les non-dits politiques et les rapports entre contributeurs bénévoles et les agents salariés pour fédérer une communauté de contributeurs.

Et dans tous les cas, il faut prendre le temps de construire une communauté et non se contenter d’une juxtaposition de contenus. Ainsi, l’élaboration d’une charte aussi consensuelle que possible et la transparence sur le management du projet est indispensable. Autrement on n’a plus un wiki de territoire mais un wiki d’organisation ou de communauté.

Dans ces projets le wiki comme outil de sensibilisation et de formation des citoyens aux enjeux de la civilisation numérique (en particulier en direction d’un public plutôt éloigné du web) est un aspect aussi important que le contenu.

Souvent sous-estimé, le temps-budget consacré à l’animation est aussi très important.

Selon certains des acteurs impliqués dans un wiki territoire, les facteurs de réussites sont :
- une collectivité qui sache prendre des risques (et en particulier accepter de ne pas être dans l’habituelle communication contrôlée) ;

- une collectivité qui a pour ambition la formation des habitants du territoire dont elle a la charge aux enjeux de la société de l’information (familiarisation avec le matériel, décryptage de l’information, compréhension du cadre légal, compréhension des enjeux économiques) ;
- une collectivité qui soit capable de mettre en place les moyens financiers nécessaires à l’animation (cela allant de pair avec un réseau de lieux de formation et de points d’accès suffisant).


Autres liens d’intérêt

- comparaison et retour d’expérience sur Wikibrest, Wikimanche et Picardia : Forum des usages coopératifs
- présentation d’un futur projet sur le Parc du Livradois Forez
- Wikibrest propose un point régulier sur le sujet des wikis de territoire, doc source d’une partie de cet article


Sources

Wikipedia bien sûr, les wikis de territoires susnommés, le Forum des usages coopératif susnommés, AgoraVox et Jean-François Gaffard.