Une nation entière à l’heure du XO de l’OLPC

Ouarf !

J’ai bien ri en lisant cet article, Une nation entière à l’heure du XO de l’OLPC, annonçant la distribution de 500 XO pour l’ensemble des écoles publiques de Niué (1500 habitants). Ri car je me souviens de la présentation de Négroponte à Davos (2008) et à Abuja (en 2006), précisant bien que le modèle économique de l’XO (anciennement nommé ordinateur à 100 dollars) requiérait la distribution d’un très grand nombre de machines… d’où une stratégie visant à s’adresser d’abord aux nations très peuplées. En 2006, Negroponte négociait uniquement avec des pays du type Nigéria justement.

Il semble que la distribution “pays très peuplés” ait fait long feu 😉

Par contre, quel dommage, le journaliste se gausse du fait qu’il s’agisse d’un don et non d’un achat. Il semble me souvenir que l’XO n’est pas proposé à la vente (du moins au consommateur final) et que la stratégie d’OLPC est précisemment de contacter directement un gouvernement, de façon à ce que celui ci achète le lot complet permettant d’équiper tous les enfants scolarisables d’un pays en une seule fois. Cette technique permet des économies d’échelle et évite probablement la développement d’un marché noir de revente des ordinateurs d’un enfant à l’autre. Evidemment, dans beaucoup de nations, les ordinateurs ne vont pas être “achetés”. J’imagine que par exemple dans le cas du Nigéria (SI celui ci venait à accepter la distribution d’XO sur son territoire), l’état ne paierait pas lui-même les ordinateurs, mais leur achat passerait par un don consenti par d’autres gouvernements (genre achat d’avions rafales par un pays africain, avec avance intégrale de l’argent par le gouvernement français) dans le cadre du soutient aux nations en cours de développement.

Hmm, il est aussi possible que la stratégie visant à ne s’adresser qu’aux gouvernements (en excluant complètement l’achat par des collectivités, des écoles, des centres de documentation par exemple) soit une telle catastrophe qu’OLPC ait choisi de donner à perte 500 ordinateurs à l’île Niue…

A voir, le compte-rendu du déployment sur l’île. Ils ont vraiment l’air de faire du beau boulot !

Je dispose moi-même d’un exemplaire de XO, généreusement offert par OLPC pour tester et évaluer le produit. Mon fils ainé (12 ans) a passé 15 mn sur l’outil et m’a fait savoir qu’il souhaitait que je lui achète un “vrai” ordinateur. Donc acte. J’ai voulu moi-même essayer le produit et l’ai trouvé d’une lenteur extrème. Je n’ai jamais pu trouver comment me connecter à internet. Par contre, ma fille (10 ans) l’a totalement adopté, adore les différentes activités graphiques, musicales etc… et le trimballe partout avec elle, très fière de son portable. La semaine dernière, nous étions allé rendre visite à des amis (famille recomposée, 6 enfants de 2 à 16 ans): la mère est tombée en admiration, m’a demandé où l’ordinateur était achetable…

Et là… il faut bien le dire… dans la société de conso actuelle, il est assez étrange de répondre à quelqu’un “oui, l’outil est très sympa. Manque de chance, il ne peut pas être acheté”. Aie, aie, aie.